Equipe 2 contre le GAB: une rencontre éclair!

Hier nous rencontrions le GAB dans le cadre de la 8ème journée d’interclub.

Covoiturage classique avec toujours une surprise quand on prend Guillaume (on a beau lui donner rdv chez lui, il aime bien surprendre et arpenter les routes en nous attendant).

Nous arrivons prés de Grenoble, il est 20h10, et mon téléphone retentit: c’est le capitaine du GAB qui demande ce qu’on fout car on avait rdv à 19h30!! ARGH gros quiproquo!

La date avait été dure à trouver et en effet, il m’avait confirmé par sms:

J’avais zappé complètement l’heure, et je lui avais confirmé par email:

Et là, c’est lui qui avait zappé que c’était pas la bonne heure.

Bref, rien de bien méchant sauf que la halle Clémenceau ferme à 21h30 avec un gardien qui n’est pas trop du genre à laisser du temps en plus! Mais maintenant qu’on était sur Grenoble, on allait pas faire demi-tour…

Arrivés là-bas, il a fallu tout de suite attaquer les matchs pour ne pas perdre du temps. Difficile de démarrer à froid mais surtout, quels terrains de m*rde!! Perso, c’était la première fois que je jouais dans cette salle, et j’ai découvert ce qui se fait de pire niveau condition: 50cm entre les terrains, éclairage dans la figure, lignes des terrains à moitié effacées (notamment la ligne de service au milieu qui est absente), des trous énormes, des bosses…HALLUCINANT!!

Petit extrait:

Heureusement que la salle va être rénovée car c’est juste une honte de laisser des compétitions se jouer là-dedans (et d’ailleurs notre équipe adversaire était carrément gênée de ça!). On parle juste du club de Grenoble!

Bref, nous attaquons donc les matchs à froid, dans des conditions pourries…Heureusement, et malgré des démarrages un peu difficile parfois et une adversité présente, la victoire est au bout de chaque match puisque nous remportons cette rencontre 5-0.

Et surtout nous sommes dehors à 21h40 soit une grosse heure après notre arrivée: EFFICACE! Un peu frustrant aussi, car pas vraiment le temps de profiter de la soirée avec des hôtes sympathiques.

Du coup, rencontre éclair, compte-rendu éclair et je m’étalerais donc pas…

Sachez juste que Claire en a perdu son brushing!